L'Ancrage


L’ancrage énergétique ou enracinement est une technique de base dans beaucoup de disciplines de relaxation ou de bien-être et dans toutes les pratiques énergétiques en général.

 

 

 Cela veut dire quoi « être ancré » ?

 

 

Être ancré ou enraciné, c’est être relié correctement et profondément à la Terre, comme un arbre.

L’arbre  peut s’élever et être solide grâce à de  nombreuses et puissantes racines.

C’est  la même chose pour nous, énergétiquement parlant nous avons besoin de racines !

 

 

Suis-je assez ancré ?

 

 

Voici quelques « symptômes » du manque d’enracinement :

 

  • Angoisses et peurs fréquentes
  • Tendance à beaucoup penser et cogiter
  • Être constamment dans la lune
  • Manque de confiance en soi
  • Tendance à l’hypocondrie
  • Fatigue chronique
  • Ne pas savoir se faire respecter et ne pas se respecter soi-même
  • Avoir du mal à dire non
  • Ne pas trouver d’intérêt à la Vie, ne pas se sentir à sa place sur cette terre
  • Ne s’intéresser qu’au spirituel et pas aux choses matérielles, problème avec l’argent
  • Avoir du mal à concrétiser les idées que l’on peut avoir
  • Problèmes aux jambes : douleurs, problèmes de circulation…
  • Avoir souvent les pieds froids

 

 

 

Pourquoi s’enraciner ?

 

 

L’ancrage a de nombreux bénéfices dont il serait dommage de se priver !

 

  • Sentiment de sécurité
  • Confiance en soi et en la Vie
  • Chasse la déprime, le stress, l’angoisse, la peur, les pensées négatives…
  • Clarté d’esprit, mental apaisé (soulage les migraines)…
  • Capacité d’agir plus facilement et d’attirer à soi ce que l’on souhaite (loi d’attraction)
  • Sens des réalités accru
  • Aide à évacuer le négatif accumulé dans nos corps énergétiques en agissant comme une « prise de terre »
  • Augmente notre niveau d’énergie (possibilité de puiser dans la Terre)
  • Lâcher prise plus facilement
  • Être plus à l’aise dans son corps
  • Manifester naturellement dans sa vie ce dont on a besoin pour sa « mission de vie« 

 

 

Quelques conseils pour améliorer votre ancrage

 

  • Marcher pieds nus dans l’herbe
  • Apprécier une promenade dans la Nature (mer, montagne, forêt…)
  • Jardiner
  • Prendre soin de son corps
  • Faire du sport
  • Apprécier la nourriture
  • Pratiquer la visualisation : À faire tous les jours si possible, quelques minutes suffisent.
    • Se visualiser avec des racines qui s’enfoncent de plus en plus profondément dans la Terre.

    OU

    • Visualiser son 1er chakra (situé au niveau du périnée) empli d’un beau rouge coquelicot.
  • Accepter de vivre sa vie sur terre, accepter et aimer son incarnation
  • Guérir ses blessures émotionnelles telles que la blessure d’abandon, de rejet…etc

 

 


Plus encore...


L’ancrage c’est se relier à la Terre, on parle aussi d’enracinement

 

L’ancrage permet d’être plus connecté avec la réalité, moins dans la lune. Il permet d’être dans l’instant présent, le fameux « ici et maintenant »

 

Ca permet aussi d’incarner les choses, qu’elles puissent se manifester concrètement dans votre vie.

Cela se ressent physiquement, une personne ancrée sera plus stable et en meilleur forme physique.

 

Il est important d’avoir des bases solide pour ne pas être emporté par les émotions.

 

Plus vous serez ancré, plus vous pourrez supporter des niveaux d’énergies élevés.

 

Cela permet aussi d’évacuer le trop plein d’énergies négatives, même si j’aime pas trop le terme « négative ».

Je préfère dire évacuer l’énergie dont on a plus besoin.

 

Par exemple l’énergie d’une colère peut rester dans le corps bien après que l’événement qui a déclenché la colère soit terminé. Cela peut avoir certains effets néfastes pour l’organisme, ne serait-ce que l’inconfort.

 

Une des solutions c’est de renvoyer cette énergie à la terre, qui elle la transmutera pour l’utiliser à autre chose.

C’est en fait exactement le même principe que le fait d’aller au toilette.

On renvoi à la terre ce dont on a plus besoin, elle transmute et recrée la vie avec.

 


Une technique...


Il existe dans le corps trois points qui permettent l’échange entre la terre et le corps, ils sont sous la plante des pieds et au niveau du chakra racine (vous pouvez aussi utiliser les chakras situés au centre de la paume des mains).

 

Etape 1 :

Activez les points d’ancrages.

Sous les pieds et au niveau du premier chakra.

Pour activer un point, visualisez le entrain d’émettre une vibration (une lumière ou un son peu importe). Ensuite imaginez que vous avez un nez à l’endroit du point et que vous respirez à travers ce point. Faites chaque points indépendamment (au moins 5 respirations par points). 

 

Cela peut provoquer des sensation comme des picotement, des fourmillement, de la chaleur ou même du froid. C’est parfaitement normal, c’est signe que l’énergie circule.

 


Etape 2 :

Visualisez que les trois points se rejoignent en 1 point à environ 20 cm sous terre et a partir de ce point un rayon part au centre de la terre.

Une fois ce canal de connexion à la terre ouvert vous pouvez envoyer ou prendre de l’énergie.

Sachant que c’est juste l’intention qui change parce qu’en fait quand vous envoyez de l’énergie, il y a en même temps de l’énergie qui remonte.

Idem quand vous en prenez.

 


Etape 3 :

Une fois que la connexion est crée vous pouvez visualiser des petits rayons (ou racines) partir de ce grand rayon central et s’étendre sous la terre pour recouvrir le maximum de surface.

On peut voir le rayon central comme une artère et les petits comme un réseau de vaisseaux.

 


C’est un exercice très utile, à pratiquer quand vous le souhaitez.

Cela peut être bien de le faire en début et fin de méditation ou d’un travail énergétique quelconque.

Cela peut être assez court, avec le temps vous apprendrez à ressentir quand les points s’ouvre et que l’énergie circule.

Même si l’énergie circule tout le temps, le but est d’entretenir le circuit et d’améliorer cette circulation, déboucher les tuyaux en quelque sorte.

 

merci à nouvelhumain pour sa simplicité et son partage